26
Fév-2014

Des nouvelles des Philippines !

Bonjour à tous,

Le Jeepney, moyen de transport typique aux Philippines

Le Jeepney, moyen de transport typique aux Philippines

On profite d’un petit moment assis confortablement pour vous faire découvrir les Philippines ! On précise le fait d’être confortablement assis, car oui ça a de l’importance… Depuis 3 jours non-stop, nous avons enchaîné des bus et des bateaux pour remonter de Cebu jusqu’ici l’île de Mindoro. Il faut le dire, on est épuisés et cassés en deux à force de nous serrer, de rebondir ou encore de tanguer dans nos différentes embarcations. En bref, nous nous sommes fait maltraiter un bon paquet d’heures pour un trajet qui se résume en 2 heures maximum par avion (encore faut-il bien choisir la compagnie, une sur deux est black listée ici !).

Enfin, on ne regrette pas de passer d’îles en îles et d’avoir pris notre temps pour remonter, les Philippines c’est grandiose ! On retiendra simplement qu’il faut aussi prendre en compte que les transports eux aussi prennent leur temps ici… Et pour cause, ça grimpe, ça descend et ça tourne sur des routes qui longent les côtes en vous offrant de beaux levers et couchers de soleil lorsque vos yeux sont encore capables de s’ouvrir !

Sea queens !

Sea queens !

On a pris une légère claque en arrivant aux Philippines depuis la Malaisie, beaucoup plus développée, mais on adore l’ambiance qui règne ici. Beaucoup de vie anime les rues du matin au soir et croyez-nous vous en prenez conscience dès votre première nuit ! Elle peut se révéler d’ailleurs un peu pénible si vous n’êtes pas habitué (nous ne l’étions pas) à entendre des fanfares de coqs hurler à la mort dès 4-5 heure du matin, puis des enfants crier à 6 heure du mat’ pour finir avec les premiers tricycles à moteur et leur pot d’échappement grondant vers 7 heure ! Au moins, on se lève tôt ici et ça nous laisse plus de temps pour profiter à la fraîche de ce que la nature offre. Avec plus de 7000 îles autour de nous, nous avons opté pour un peu de plongée sous-marine. Un vrai régal centimètre de corail après centimètre, une tortue puis une autre, toute sorte de vie marine et même un requin-baleine d’une dizaine de mètres le long d’un tombant !

Outre la richesse des fonds marins, les Philippines se sont révélées très intéressantes pour notre projet. Nous y avons rencontré d’abord une université avec une réelle démarche durable puis nous nous sommes rendus sur une île dévastée par le typhon Haiyan pour mesurer l’impact de celui-ci. Nous avons eu d’ailleurs la chance de nous entretenir avec la seule personne qui parlait anglais pour recueillir son témoignage sur l’aide qu’ils ont reçu.

Mis à part les transports dont nous connaissons maintenant tous les rouages tels de vrais locaux, on a eu l’idée d’aller voir des combats de coqs pour s’immiscer dans la culture locale ! On n’a pas été déçus ! En plus de l’ambiance survoltée qui nous y attendait, nous avons eu le plaisir de découvrir les dessous de cette activité en prenant des paris !

La prochaine étape marquante de l’aventure sera notre arrivée au Guatemala vendredi soir vers 20 h au départ de Manille vers 10 h du mat’, après plus de 19 h de vol, sans compter les 2 escales ! Rassurez-vous, on ne comprend pas non plus ! Un décalage qui s’annonce plutôt lourd, mais nous nous sommes entraînés !
À bientôt !

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec