29
Nov-2013

Katmandou, Népal : l’Himalaya !

Bonjour à tous, il est temps de vous donner quelques nouvelles de notre aventure au Népal. Nous allons commencer par vous raconter notre arrivée à Katmandou ! Il était environ 3 heures du matin quand le bus s’est stoppé au cœur de cette ville que nous ne connaissions pas. Autant vous dire qu’on se les gelait sévèrement en descendant et qu’on avait plus vraiment les idées claires après ce long voyage. Heureusement, le chauffeur du bus avait prévenu un hôtel à proximité pour nous accueillir et quel accueil en effet ! Le patron de l’hôtel et son fils se sont proposés pour nous cuisiner une soupe de noodles et un bon thé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADepuis cet instant de sympathie, nous ne cessons plus d’apprécier le Népal, ses paysages, ses saveurs, ses couleurs et bien sûr l’hospitalité des gens. En effet, nous avons un réel coup de coeur pour ce petit pays situé entre deux géants, l’Inde et la Chine. Il règne ici une atmosphère vraiment spéciale, au sens figuré bien sûr, car ici la pollution atteint des sommets. Les gens dans la rue sont toujours prêts à vous venir en aide et les commerçants ne vous sautent pas dessus, un vrai miracle. On se demande même d’où provient cette zénitude, sûrement de Bhudda « The Lord of Peace » présumé né non loin d’ici. Enfin, on ne se lasse pas de contempler les temples et de vivre au rythme des Népalais en dégustant des thés par dizaines. À ce propos, nous sommes en ce moment même à Katmandou, en train d’en déguster un chez notre ami Dawa Jangbu Sherpa ( Dawa pour le jour de la semaine où il est né c’est-à-dire un lundi, Jangbu qui signifie sage et Sherpa pour sa caste, un peuple de marcheurs et de porteurs). C’est notre pied à terre pour la semaine et nous sommes ravis d’avoir déjà appris à cuisiner un poulet aux épices aux noms intraduisibles, avec une soupe de lentilles et du riz. Un vrai régal, mais on n’est pas sûr de pouvoir le refaire en France !

La semaine dernière, nous étions dans les montagnes vers Pokhara, et nous avons marché, marché, marché et remarché ! Ceci durant 5 jours consécutifs, ce qui nous a permis de découvrir un éco-village surprenant, sans oublier d’apprécier la vue ! Des paysages à couper le souffle nous permettant de nous oxygéner au milieu des sommets, des cascades et des sentiers étroitement balisés ! Le premier jour a été plutôt rude avec une ascension de 1200 mètres de dénivelée positive, uniquement dans des marches en pierre, mais le plus difficile a été la descente ! Nos mollets et nos cuisses ont eu le temps de chauffer au gré des rencontres dans ces petits villages himalayen.

Les enfants ont particulièrement retenu notre attention, aussi mignons soient-ils, ils doivent aller à l’école à pied, ce qui leur prend parfois plusieurs heures par jour ! Certains font la quête auprès des trekkeurs pour financer leur école tandis que d’autres font la quête de bonbons et de sucreries… Si vous pénétrez dans ces montagnes avec des bonbons, vous serez le roi du monde !

Demain, nous allons à la rencontre d’une ONG et d’une entreprise d’énergie hydrolienne à plusieurs kilomètres d’ici, avec comme moyen de transport une moto que notre ami nous a prêtée. Ce qu’il faut savoir ici au Népal, c’est que lorsque quelqu’un se fait renverser, le conducteur en tord décide souvent de faire demi-tour et d’écraser vraiment cette personne. Pourquoi ? Car le montant de l’amende pour homicide est plus faible que le coût des frais médicaux et la prise en charge de la famille de l’accidenté. Cette habitude est ici connue sous le nom de … Kill Back ! Horrible non ?

Du coup on va faire preuve d’une grande prudence, ne vous inquiétez pas !

Vous êtes de plus en plus à nous suivre !

Merci beaucoup et à bientôt ! (enfin on espère !)

Antoine et Amaury

3

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec